Festival d'Assier

Assier dans tous ses états

Mehdi BECQUET

STAGE MAINTENU.

VENEZ AVANT, AU PETIT MATIN, A PARTIR DE 9 H : YOGA ET MASSAGES

 

La capoiera est un jeu d'esquive, une savate malicieuse créée par les esclaves africains déportés au Brésil au XVIe siècle.

Dans cette forme de danse guerrière, la ruse et l'agilité l'emportent sur la force brute.

Ce n'est pas la loi du plus fort mais celle du plus malin.

La capoeira mêle musique, acrobatie et combat dans cette expérience collective palpitante qu'est la « roda », théâtre circulaire du jeu dirigé par l'orchestre et dynamisé par les chants.

La ronde est un lieu singulier d'expression et d'honnêteté générant par la contribution de tous le progrès de chacun ; chaque capoeirista y est tour à tour musicien, chanteur et combattant.

La capoeira permet de faire de beaux voyages, de connaître le Brésil, sa langue et sa culture, d'aller à la rencontre de l'autre et de soi-même. Elle développe condition physique, souplesse, improvisation mais aussi sociabilité, générosité, humour et sens du rythme. Elle met le corps en mouvement mais n'est pas un sport car il n'y a pas de compétition reconnue. Chacun fait selon ses moyens du moment et progresse à son rythme. Il n'est ni perdant ni gagnant, seule compte la mise en jeu.

La capoeira fut longtemps interdite au Brésil et sévèrement réprimée car elle était à l'origine un moyen d'expression et de revendication des noirs et des pauvres face à une société inégalitaire. Ce n'est qu'en 1937 à São Salvador da Bahia que son enseignement fut légalisé. Dès lors, elle n'a cessé de se développer et de se moderniser jusqu'à devenir la deuxième activité physique nationale après le football. Des regroupements d'enseignants, grupo ou escola, contribuent à son développement tout en assurant la filiation avec la tradition des anciens.

Art vivant issu de l'histoire coloniale esclavagiste aujourd'hui enseigné partout dans le monde, la capoeira est à la fois une contre-culture, une philosophie et un moyen unique d'éducation populaire.

Mehdi BECQUET est le premier contra-mestre européen en 2006, professeur de Capoeira diplômé au Brésil en 1998 dans l'École de Capoeira Berimbau de Ouro (Montes Claros - Brésil, Amsterdam - Hollande, Berlin -Allemagne, Paris et Rouen - France) dirigée par Mestre Marreta.

 Avant de découvrir la Capoeira, il pratique depuis l'adolescence les arts martiaux chinois (Wu Shu) et part à l'âge de 18 ans pour 2 ans d'études à Pékin, où il apprend la langue chinoise et les arts martiaux.

Depuis 1998, il donne des cours et des stages de Capoeira un peu partout : ass. Maira - Paris, ass. Faisca - Rouen, ass. Matini'capoeira - Martinique, ass. Fenua Capoeira - Tahiti, ass. Agogo Percussions - Rouen, ass, sportive Université Paris I La Sorbonne, ass, sportive Université Paris Dauphine, Capoeira Winter Meeting - Amsterdam, Compagnie Via - Stage Intermittent, Compagnie TMT!, FOL centre d'animation CURIAL - Paris, formateur BEATEP... « Capoeirista» à temps plein, il pratique par ailleurs le Yoga et la musique Brésilienne.

 

Horaires :

de 10 h à 13 h, adultes et enfants à partir de 8 ans.

Public :

adultes et enfants à partir de 8 ans

Tarifs :

enfants (jusqu'à 16 ans) : 60 €

adultes : 70 € et 80 €

 

 [JPG] Capoiera 2008 1

 

MotorisÚ par ZITE | Design par Cybermed | Contact | Partenaires | Identification